Compositeur | Directeur Artistique Ensemble contemporain 1.618_ Toulon |

11846755_10206579442857859_4022666729618191088_n
Philippe Festou
 a étudié la composition instrumentale avec Régis Campo au Conservatoire national de Marseille où  il a obtenu un premier prix en 2008. L’étude de la musique concrète l’a fait également croiser l’enseignement de la compositrice et soprano Danièle Ors Hagen.


Il a écrit près de 70 oeuvres (orchestrales, de musique de chambres, opéras, oeuvres électroacoustiques…) et a collaboré avec des ensembles et des solistes en France, en Allemagne, en Corée du sud, au Canada, en Italie pour des concerts, des enregistrements ou des commandes : L’ensemble MG21 (Florentino Calvo), Joël Versavaud, l’ensemble Bradyworks (Montréal, Tim Brady), La nouvelle assemblée sonore d’Aquitaine (Bordeaux, Etienne Rolin), l’ensemble TIMF (Séoul, Uzong Choe), Vincent Beer Demander… Pour des musiques de film avec le vidéaste Pierre Carrelet dans divers festivals internationaux en liens avec l’image ou la vidéo. 
Avec des improvisateurs et des musiciens venant d’horizons variés : Barre Phillips, Roland Sémadéni, André Jaume, François Rossé, Isabelle Courroy… Avec des danseurs, des plasticiens et des comédiens : La compagnie artmacadam, la compagnie le Rouge et le Vert, La compagnie Trans-Position, Barbara Sarreau, Placide Zéphyr…


Multi-instrumentiste (guitare, percussions, clarinette, piano…) et improvisateur, Il a élaboré un concept : « Le jeu sunétique » ou « conscience du sonore » permettant à tout un chacun « de ressentir une émancipation du temps musical ».

Directeur artistique de l’ensemble Contemporain Yin durant 10 ans et de L’Ensemble contemporain 1.618 depuis 2014, son travail de compositeur et de pédagogue inspiré par des approches philosophiques souvent héritées de l’Asie, est axé plus particulièrement sur les rapports qu’induisent les mouvements sonores avec nos perceptions sensorielles.
 Le lien étroit du son avec l’architecture tient une place importante dans son écriture que les influences théâtrales et chorégraphiques nourrissent clairement.

Diplômé du centre international de musicothérapie (CIM) à Aix-en-Provence, il a été compositeur durant 4 ans au MIM (laboratoire de musique et informatique de Marseille), rassemblant artistes créateurs et scientifiques. Il est régulièrement sollicité pour différents jurys de composition (conservatoires et concours internationaux), workshops, notamment sur le jeu sunétique et la composition ainsi que pour des formations en thérapies sonores pour le personnel soignant en centres hospitaliers.

http://philippe-festou.webnode.fr